Navigation

Les femmes enceintes peuvent-elles manger de la charcuterie ?

Vous raffolez des charcuteries mais maintenant que vous êtes enceinte, vous n’osez plus en manger de peur de toutes les idées faites autour des risques encourus ? Rassurez-vous car toutes les charcuteries ne sont pas interdites. Bien entendu, vous devez bien vous informer pour ne pas vous tromper lorsque vous en achetez car cela représenterait un énorme risque pour votre bébé. Point sur la grossesse et les charcuteries afin que vous puissiez prendre la meilleure décision.

Quelles charcuteries peuvent être consommées pendant la grossesse ?

Si vous voulez continuer à savourer des charcuteries et notamment vos préférées sans qu’il n’y ait le moindre risque sur votre grossesse, faites bien votre choix. Assurez-vous que lors de la préparation, elles aient été cuites pendant plus de 60°C pendant des heures. Vous pouvez facilement faire votre choix car de nombreux produits respectent cette exigence de cuisson notamment la mortadelle, le jambon cuit, les saucisses dinde ou encore les saucisses de poulet. Retenez cependant que vous devez limiter la quantité consommée. L’idéal serait même de déguster histoire d’apprécier son goût.

Préservez votre santé et celle de votre bébé et ne laissez pas votre amour pour la charcuterie vous mettre en danger. Etant donné que les produits de charcuterie sont gras, ils peuvent entraîner l’hypertension artérielle ou encore la rétention d’eau. Certains sujets sensibles s’exposent même à de nombreux troubles de grossesse, à la fatigue ou encore au ballonnement en plus des risques sur la santé.

Si vous voulez forcer un peu sur la quantité, optez pour les charcuteries de volaille car elles sont plus faciles à digérer.

Quelles charcuteries sont à proscrire ?

Vous devez faire très attention car vous risquez de perdre votre bébé si vous vous obstinez à manger toutes les charcuteries que vous trouverez. Pour ne pas tomber sur cette piège, évitez les salamis, les jambons crus, les saucisses crues, les specks, les capocollo ou encore les bacons. La listes des charcuteries à éviter est longue mais pour ne pas prendre des risques, il est préférable de se renseigner directement auprès du charcutier quant aux produits qui ont subi un traitement à cru. L’objectif ici est d’écarter tous ceux dont le processus de préparation n’élimine pas le risque de contracter de la toxoplasmose. Parmi les processus à risque se retrouve le séchage court, le fumage ou encore le salage.

Pour qu’un produit de charcuterie soit autorisé aux femmes enceintes, il faut qu’il ait été cuit à 70° C ou congelé à -80° C. Ce sont les conditions optimales pour écarter les risques de contracter la toxoplasmose ou autres vers et maladies entraînés par la viande crue.

Comment en profiter sans se mettre en danger ?

L’adoption d’un régime alimentaire équilibré est recommandé aux femmes enceintes. Vous devez également y ajouter beaucoup de légumes et de fruits et limiter au maximum les matières grasses. Cependant, rien ne vous empêche de vous faire plaisir de temps en temps. Cependant, assurez-vous de consommer uniquement des charcuteries cuites à plus de 70° C. Limitez également la quantité pour le bien-être de votre bébé. 

Posts récents

enfants

Tout savoir sur l’hypopnée du sommeil

Vous avez constaté que même si vous prenez plusieurs heures de sommeil, vous vous réveillez toujours fatigué. Vous avez surement consultez un médecin pour essayer